Accueil Article

Pensée du jour – Comme un sentiment de vide

0
43

Il y a des jours, voir parfois des semaines, durant lesquels un sentiment de vide s’installe. Un vide sentimental profond rendant la vie de tous les jours presque impossible. Un vide tel, que l’on a l’impression qu’il nous manque une partie de notre personnalité.

Ce vide est présent de part diverses raisons: vie sentimentale inexistante, impression permanente de rejet de la part de la société, difficulté à trouver des activités intéressantes, état des finances catastrophique. Tous ces points font que ce vide, que l’on pensait passé, revient dans ma tronche quelque fois par année.

J’ai plus souvent un gros mal-être coté affectif. Celui-ci découle du fait que le status social joue un grand rôle dans notre pays et ne laisse guère la place aux sentiments mais également aux applications de rencontres mettant le sexe au même niveau qu’une branche de chocolat, c’est à dire un produit de consommation.
Ceci m’attriste. Car pour moi, avoir un rapport sexuel doit inclure une attirance physique mais aussi émotionnelle et intellectuel. En gros, c’est ce qui nous différencie de l’animal. Lui se contente d’obéir à ses hormones alors que nous pouvons donner à cela une dimension plus profonde et épanouissante.

Un philosophe, Platon, a réussi à sortir que tout être a été divisé en 2 pour être puni et qu’il recherche sa moitié manquante durant toute sa vie. On appelle nous autre humain, cela de l’amour. Trouver donc un conjoint pour partager nos moments et ne plus être seul.

Si j’écoute donc le développement de Platon, mon mal-être vient du fait que je n’ai pas trouvé à ce jour ma moitié. Ceci étant dit, je pense surtout que trouver quelqu’un qui nous accepte tel que l’on ait et qui a envie de partager sa vie avec quelqu’un d’autre n’est pas chose facile déjà de base, alors pour une personne vivant en périphérique de la normalité, ou du moins de ce qui est considéré comme tel, est encore plus compliqué.

Heureusement pour moi, j’ai des ami(e)s qui sont formidables! Et grâce à eux/elles, je peux passer au travers de ce vide et avancer dans la vie de tous les jours avec le sourire aux lèvres, sachant que peu importe ce qu’il se passera, j’aurai toujours une présence à mes côtés. Car au final, l’amitié n’est-elle pas le summum de l’amour?

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrer votre commentaire!
Veuillez introduire votre nom