Tout va très bien Madame la Marquise. Voici un peu ce que je pense de la situation actuelle de la Suisse et de ses chers dirigeants, surtout un, qui pense qu’il faut baisser les prestations complémentaires… Je dirai donc ma grogne. Car j’en bénéficie de ces fameuses prestations complémentaires. Sans elles, il ne m’est simplement pas possible de survivre.

Quand j’entends un type, qui est sensé protéger le peuple, dire des âneries sans prendre en compte la réalité sociale actuelle Suisse, il ferait bien de regarder en dehors de son palais, certes fédérale, et d’aller voir un peu ce qui se passe réellement sur le terrain. Les prestations complémentaires ne sont pas là pour faire jolie, loin s’en faut! Elles sont là pour palier justement à des manques d’arrivées financières pour une classe de la population défavorisée.
Vouloir démanteler, petit à petit, le système social suisse, n’est pas le bon plan. Sauf, si bien entendu, on veut se retrouver avec des personnes déjà précaires, dans les rues car sans moyens pour se payer un logement, de la nourriture et une assurance maladie hors de prix.

A la place de vouloir encore enlever là où ce n’est juste déjà plus vivable, pourquoi ne pas simplement baisser certains prix? Enlever là où justement on peut le faire. Car ne me dite pas, cher Monsieur, que les pharma ont besoin d’autant pour des médicaments vendus moitiés prix de l’autre coté de la frontière. Que nos chers assurances maladie peuvent sincèrement justifier des primes si hautes au point que la population ne puisse plus aller chez le médecin sans se ruiner.
Ne serait-il pas temps, cher monsieur, d’arrêter de prendre le peuple pour une vache à lait et faire en sorte que tout un chacun puisse vivre dignement?

Je vous souhaite de vivre ce que j’ai vécu afin de vous rendre compte que des personnes comme moi, n’ont rien demandées et se retrouvent dans des situations tellement tendues en fin de mois, qu’il faut faire des choix entre manger à sa faim ou s’acheter des habits. Refuser presque systématiquement toutes propositions d’aller au restaurant avec des amis afin de pouvoir se nourrir et payer toutes les factures que la vie moderne impose.

Alors oui, je suis en pétard quand je vois un politicard croire que les personnes touchant des prestations complémentaires abusent. Oui, j’ai envie de vous montrer que vous vivez dans un château par rapport à la majorité des suisses. Que oui, vous êtes inconscient de vos obligations envers le peuple qui vous a mis en place. Il serait temps, cher Monsieur, d’arrêter de suivre l’avis des lobbys et de suivre l’avis du peuple: Trop c’est trop!!

Je vous mets au défis de vivre avec un revenu de CHF1750.- durant 1 an sans les prestations complémentaires que vous voulez nous sucrer. Car c’est avec cela que des personnes ayant eu mon parcours de vie se doivent de vivre si on leur enlève ce petit “bonus” qui permet tout juste de se nourrir à sa faim, payer quelques factures et se faire 1x par année un petit plaisir.

Sans quoi, tout va très bien Madame la Marquise, tout va très bien…

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de