Je vous en avais parlé, vite fait, au détour d’une vidéo et d’un texte. De quoi? De ma situation financière. Pour ceux qui ne s’en souviennent plus, ou n’avaient pas lu, vu ces chroniques, voici donc un résumé.

Il y a de cela maintenant 2-3 années, j’avais un petit job à coté histoire d’ajouter du beurre dans mes épinards. Ceci me permettait d’avoir une vie dite « descente » avec un apport d’environ 500 francs par mois.
Malheureusement, suite aux diverses pressions subies durant 4 ans au sein de cette entreprise, j’ai finit par devoir la quitter.
En effet, le mobbing masqué, les informations changeants toutes les 2 minutes, on eu raison de mon état de santé. Entre dépression grave, envie d’en finir, j’ai eu tout un large choix durant la dernière année suivant mes capacités d’encaissement. Il a donc été judicieux de choisir la porte de sortie en annonçant un besoin de repos immédiat. Car oui, l’entreprise en question, d’une vingtaine de collaborateur, était au courant de mon état de santé dès mon premier jour.

Suite à cela, les montants que j’avais pris à crédit se devaient encore d’être remboursés. Quand on considère qu’il faut entre 6 mois et 1 an suivant les montants et au vu des dépenses engagées, il m’a fallu drastiquement réduire mes sorties, contacts, etc afin de pouvoir payer le minimum de chacun des crédits.

J’ai pensé pouvoir m’en sortir il y a de cela un mois en arrière.. c’était sans compter sur la mise au poursuite qui me pendait au bout du nez. Le montant total de deux poursuite se monte à 1’400CHf avec les divers frais qui entourent ce genre de démarche, montant que je n’ai bien entendu pas étant dit que je vis déjà aux extrêmes limites des capacités de mon maigre revenu. Chaque mois je compte les centimes afin de savoir si je vais ou non pouvoir me faire au moins 1x plaisir durant celui-ci.

Afin de tenter de tout payer ce mois, j’ai vendu divers articles que je n’utilisais pas depuis un bon moment. Mais cela a tout juste suffit à payer 2 factures de payement par mensualité. Il me reste encore à payer 600CHf de loyer mais… je n’ai plus rien sur mon compte pour le faire.

Ces nouvelles me mettent littéralement dans une situation qui est critique. Car après avoir payer ce que je dois de base + les arriérés de diverses factures importantes (électricité, téléphone) je me retrouve sans le sous. J’ai tout de même sorti de quoi manger, soit 400CHf qui sont déjà dépensés en achat de pâtes, boite de tomates, oeufs, lait, 2-3 légumes et du poulet.
Pas de pizza, ou autre, juste le basique du basique pour survivre. Car oui, j’en suis là aujourd’hui, à devoir survivre. Je ne sais vers qui me tourner, tellement j’ai honte au final d’en être arrivé là. Mon orgueil est littéralement pris en otage…

Me tourner vers ma famille? Je lui dois déjà tellement que je ne pourrais encore me reposer sur elle. Sans compter la honte que j’ai.
Mes amis? Ils ne sont pas beaucoup plus riches que moi.
Associations caritatives? Trop tard, car ce n’est pas de la nourriture qu’il me faut, mais de l’argent pour en finir avec mes crédits….

Alors que me reste-t-il concrètement?

  • me prostituer
  • me tourner vers autrui
  • faire la manche

Tout ceci s’accompagne bien entendu de symptômes de dépression « graves ». Je n’ai plus la force de me battre. Juste l ‘envie de me coucher dans mon lit et de ne plus en bouger.

Il me reste encore cette solution ci, écrire ma situation et vous faire part de mes soucis. Voir au final si la générosité d’autrui fonctionne auprès d’une situation parmi un milliard d’autres. Car oui, j’ai conscience que je ne suis qu’un cas parmi tant d’autres.

Si tout ceci te touche, que tu as envie de m’aider en me faisant un don, même minime, afin de m’aider financièrement, j’en serai touché et surtout je pourrai respirer un minimum.

Je mettrai de ce fait les Prénoms des personnes qui m’auront aidé dans mes prochains billets.

[spoiler title=’ Infos Compte Bancaire’ style=’orange’ collapse_link=’true’] Bénéficaire:
Alain Zuber
33, Av. Louis-Ruchonnet
1003 Lausanne

IBAN: CH3700767000H51340646
COMPTE BCV n°: 51340646[/spoiler]

Ceci est donc une bouteille dans l’océan avec l’espoir d’en finir une bonne fois pour toute avec cette situation critique…

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de