Bien le bonjour!! Après bien des moments de retenues, doutes, j’ai donc pris la décision de parler d’un sujet qui me touche de près: la schizophrénie. En effet, il est temps pour moi de montrer que bien que diagnostiqué comme tel, il est possible de vivre correctement, de trouver des amis, d’avoir un entourage sympathique et qui soutient.

Il n’est pas simple pour tout le monde de comprendre cette pathologie, souvent traitée par les médias comme dangereuse pour l’entourage et souvent détourné de sa véritable nature: un mal être profond auto-destructeur amenant à des agressions sur sa propre personne.

Cette maladie est donc mon lot de tous les jours. Devoir prendre une médication, savoir s’écouter, ne pas prendre peur pour rien, surmonter ses craintes, évoluer dans un monde agressif, devoir faire ce qui doit être fait, jour après jour. Pour vous cela est « normal » car ces réflexes sont acquis depuis longtemps et ne demandent pas de réflexion, de s’y préparer ce qui n’est pas le cas pour moi.

Voici donc un bref aperçu des sujets que je vais traiter, avec mes mots, sans fioritures inutiles, démontrant parfois la violence intérieur que ceux qui ont ma pathologie doivent se faire pour vivre « normalement ».

Ce site sera découpé de la manière suivante:

  • partie sociale: forums et autres groupes afin de s’exprimer, poser des questions, avoir une interaction avec les personnes qui le désirent (il faudra être inscrit au site)
  • partie parole: divers témoignages de personnes souffrants de schizophrénie, mais aussi une autre partie autour des genres (homosexualité, bisexualité, etc). Un formulaire permettra de proposer son témoignage de manière anonyme ou non.
  • blog: je parlerai de sujets divers et variés faisant donc ma vie de tous les jours. Mais aussi d’autres sujets qui me tiennent à coeur.
  • Divers: il y aura aussi des quizz, des dossiers, et une adhésion afin d’avoir accès à du contenu supplémentaire (vidéo, entretien vocal, forum privé)

Le site sera sécurisé au moyen d’un certificat SSL afin de garantir que les données qui transites ne sont pas en lecture libre mais bien cryptées afin de rendre la tâche des hacheurs et autres magouilleurs plus difficile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrer votre commentaire!
Veuillez introduire votre nom